Le régulateur belge sanctionne de nouveaux courtiers forex et binaire

Si vous êtes basé en Belgique et que vous voulez vous lancer dans la bourse en ligne, il faut savoir que c’est la FSMA qui est en charge de superviser les différents acteurs de la finance. C’est cette autorité qui s’assure que les intermédiaires soient honnêtes et transparents, et que les clients ne courent aucun risque. Et dans cette perspective, elle vient de publier une black liste de sites qui s’avèrent être des arnaques.

Par le mot “arnaque”, on entend des plateformes qui attirent des clients pour trader les options binaires et le forex, et qui derrière forcent les clients à déposer (par des méthodes où ils parviennent à gagner leur confiance). Au moment où ces derniers veulent finalement retirer leur capital, le broker disparaît et ne laisse plus aucune trace de l’argent. Pire encore, parfois il propose aux clients de déposer encore davantage d’argent pour pouvoir le récupérer (une manière de débloquer les fonds, soi-disant) avant de leur voler encore plus d’argent.

Veuillez aussi consulter la liste AMF

L’AMF a d’ailleurs publié une longue liste de ces arnaques encore en mai dernier. La FSMA belge essaie de faire quelque chose de similaire, sauf que c’est beaucoup moins clair. Tout d’abord parce qu’il ne prend pas le temps de séparer les courtiers en option binaire des courtiers forex, ensuite parce qu’il publie les avertissements jours après jours, sans jamais offrir une liste complète avec toutes les arnaques, et enfin parce qu’il cite les sociétés illégales et non la marque de la plateforme. Cela ne facilite évidemment pas le travail des belges qui cherchent à comprendre précisément ce qu’ils doivent éviter, et ce qu’ils doivent choisir.

Liste noire FSMA

Les sites régulés en Belgique le sont aussi en France

Il faut savoir que la Belgique fait partie de l’Europe, et que donc le régulateur obéit aux lois européennes dictées par l’ESMA. Autrement dit, selon les directives MiFID, tout broker qui est régulé dans un pays d’Europe a donc le droit d’exercer en Belgique. Cela veut également dire qu’un broker régulé en France est régulé en Belgique, et inversement. Nous avons sélectionné sur notre site uniquement des broker option binaire certifiés AMF, qui sont donc aussi totalement légaux en Belgique. Nous avons bien vérifié leur régulation, nous les avons testé pendant un mois, et nous les avons aussi considéré par rapport à leur ancienneté. Plus ils sont anciens, plus ils sont reconnus et plus il y a d’avis sur internet. C’est donc un comparatif objectif des principales plateformes en France et en Belgique.

La liste noire de la FSMA n’est pas suffisante

Ci-dessous, une liste non exhaustive des 24 derniers courtiers illégaux recensés par la FSMA. Elle a été publiée le 2 juillet 2015 sur leur site officiel. Il vous faudra cependant bien faire attention : ce n’est pas parce qu’un broker n’est pas dans cette liste qu’il est régulé. Si vous avez des questions sur un broker qui n’apparaît que très peu sur internet, demandez-nous simplement par email, nous vous répondrons dans les heures suivantes pour vous dire si c’est un broker régulé, ou s’il s’agit d’une arnaque. Nous surveillons la toile depuis maintenant 3 années, et nous avons une belle expérience pour savoir quelle plateforme est une arnaque.

  • Skyoptions – Tradignition – London Capital Group (cloned firm) – Fortune 2014 Ltd
  • Maya Company Ltd – BFBMarket – FIPconseil – Starbust limited – BHR Conseils – YJ Concept
  • Mercuria Technologies LTD – Optionsmarter
  • Ftradition – Equity Capitals – Haussman Capital – Direct Epargne
  • S&B Seven Ltd – Binareo – HSB GROUP Ltd
  • Binaroom
  • B.H.N.V. online Ltd – Opteck
  • Invest-Binary
  • F&C Investments (F&C Management – cloned firm)
  • LIBServices ltd – Next Binary – Trade Invest Group – Trading Expertise – Fortune 2014 Ltd
  • MIA 29 Ltd – Technopers – Secure Invest – Soft Service Ltd – September Investments Ltd
  • Consortrade limited – Ixitrade, Well Investments Ltd – Analyst Invest
  • FSI Union – General Options – Ate Binary Limited – B.P.Y. Technologies Ltd – G.I. Technologies
  • Redford Option
  • Finanperf – Secure Soft Service Ltd
  • FXCM (cloned firm) – FXCManagement
  • Algorates
  • XFRoptions – XFR Finance Ltd – BFM International Ltd
  • Insta-trading – Telcom Services Ltd (Sequoia markets)
  • CT-Broker – Mascarene Management (Fi Services)
  • FXBanque – Boursoratrade
  • GDPX Assets ltd – Nakitrade
  • GFS Limited – GFS Securities
  • Williams Corporation Ltd (MPT Max/My Private Trade)
Le régulateur belge sanctionne de nouveaux courtiers forex et binaire
5 (100%) 1 vote

Le régulateur belge sanctionne de nouveaux courtiers forex et binaire a été modifié en dernier le July 8th, 2015 par Thomas Monnier

2 Responses to “Le régulateur belge sanctionne de nouveaux courtiers forex et binaire”

  1. Choquet Daniel 30/08/2015 at 22:20

    Bonjour.

    On m’a contacté pour MPT Max et je trouve que très peu d’infos.

    Sa ouvre en septembre et il faut miser 500€.

    Est-ce réellement une arnaque?

    Merci.

    • Thomas Monnier 31/08/2015 at 10:39

      Ca s’appelle une pyramide de Ponzi (comme Madoff). A éviter très fortement !!!

Laissez un commentaire