Le Cac40 remonterait-il?

Le mois de juin débute particulièrement mal pour l’indice boursier français, avec une baisse ce vendredi 3 juin, qui pourrait venir mettre à mal la tendance résolument haussière de l’indice parisien. Il faut néanmoins espérer que le marché se ressaisisse rapidement pour confirmer l’embelli constatée ces derniers temps et atteindre ses objectifs mensuels de 4540 et 4660 à court terme.

bourse.edf-cede-sa-place-klepierre-au-cac-40

En dépit d’un taux NFP américain très mauvais, Janet Yellen, présidente de la FED, est intervenue avant la réunion très attendue de la mi-juin pour tenter de rassurer le marché quant à l’avenir de sa politique monétaire et à la continuité de la hausse des taux. Son allocution était dans l’ensemble « fortement favorable », soulignant notamment les forces de l’économie américaine, en dépit de certains facteurs de risques comme le référendum britannique du 23 juin. Le scénario haussier pour ce mois devrait ainsi se confirmer.
Il est important de privilégier les positions acheteuses, tant que l’on reste dans la zone de 4380 ponts. En cas d’enfoncement, de telles positions pourraient s’avérer être les meilleures opportunités de ce mois de juin.

Le pétrole rebondit

Sur les huit derniers mois, on a pu constater un record de cotation du prix du pétrole WTI ; celui-ci s’est ainsi stabilisé aux alentours des 50$. Cette hausse peut s’expliquer par divers événements significatifs, notamment l’échec des négociations de l’OPEP relatives aux quotas de production mais aussi les attaques terroristes visant les puits de pétrole au Nigéria. Tant que cette situation perdurera, les prix continueront à s’accroître.

Néanmoins, nous privilégions un scénario baissier, à condition de bien surveiller la réaction du cours du pétrole sur la zone des 50$. En effet, le ralentissement de l’économie chinoise ainsi qu’une croissance mondiale en baisse conduise les pays pétroliers à jouer la surproduction alors que dans le même temps, la demande est faible.
C’est pourquoi nous conseillons de jouer uniquement des positions baissières en juin, à moins que les 50$ le baril soient visiblement enfoncés à la hausse.

Attendre les futures séances décisives sur le S&P500

Dans les jours à venir, il sera important de bien surveiller l’indice moteur des marchés européens. En effet, la tendance de fond haussière pourrait rapidement s’inverser si le niveau de 2090 points est enfoncé. En cas de nouvelle rupture de ces 2090 points, les autres grands indices mondiaux notamment le CAC40 et me DAX30 se verraient partir à la baisse. Pour le moment, il semblerait que la pression boursière se maintienne entre 2090 et 2100 points.

C’est pourquoi nous conseillons de ne privilégier que les positions haussières à court terme voire en mode scalping, tant que ces 2090 points ne casse pas à la baisse. En outre, le discours fort rassurant de Janet Yellen prouve que la présidente de la FED a l’ambition, par ses paroles, de ralentir l’ensemble des chutes des indices américains.

Le mouvement haussier semble continuer pour le NZD/USD

On constate de manière technique un mouvement haussier de la parité particulièrement élevé. Les indicateurs de tendance au vert nourrissent le sentiment de marché. En raison de cette configuration particulièrement favorable à moyen terme, nous conseillons de ne privilégier que les positions haussières et de se détourner de la négociation de la parité à contre tendance, au moins tant que les 0,7050$ n’ont pas été atteint

Jouer le contre-pied sur l’Eur/usd

Alors qu’elle était en pleine dépréciation depuis plus d’un mois, la parité se projette sur un violent rebond depuis le vendredi 3 juin, en raison des résultats décevants de l’indice NFP aux États-Unis, l’indice de création d’emploi.

La mauvaise orientation du dollar index entraîne de légers signes de reprise en Europe. C’est pourquoi nous privilégions la prise de position acheteuse au-dessus de 1,1350$, afin de raller un objectif optimiste de 1.16 avant la fin du mois.

Néanmoins, ce scénario serait invalidé en cas de cassure à la baisse des 1,1220$, ce qui conduirait à favoriser seulement les scalps et positions court terme à la vente.

Votre note pour ce post

Le Cac40 remonterait-il? a été modifié en dernier le June 20th, 2016 par Avi

Laissez un commentaire